lundi 19 mars 2012

Dimanche 18/03 : CO Sprint (Venelles) et CO Moyenne distance (Meyrargues) par Fanny

Ce dimanche, c’est le club ACA (Aix en Provence) qui nous a convié à une journée d’orientation, avec au programme un sprint et une moyenne distance. Je ne voulais pas rater cette manifestation, beaucoup d’orienteurs, une bonne ambiance, de belles cartes, de beaux terrains, et surtout la possibilité de m’entrainer pour la Nationale SE qui aura lieu en mai.

A vrai dire, le réveil a été dur (6h…) et la motivation n’était pas au rendez-vous quand j’ai ouvert les volets et que j’ai vu une pluie battante s’abattre sur Montpellier…Bon, quoi qu’il en soit, un orienteur ça oriente par n’importe quel temps ! (et, comme dirait la prof de marche nordique de maman, « il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais habits »). Ainsi soit-il, je m’équipe correctement, prépare les sandwichs pour midi, réveille Yannick (qui va passer tout le trajet aller à dans les bras de Morphée) et c’est parti !


1h40 pour arriver à Venelles, mais quel enthousiasme quand j’aperçois enfin le soleil ! Ici pas de pluie, quelques nuages mais de belles éclaircies. Je ne me suis pas levée pour rien, ce ne sont pas loin de 400 coureurs qui se sont réunis aujourd’hui !
Un petit tour par l’accueil, et je me prépare pour le sprint, m’échauffe pendant une dizaine de minutes, et hésite à prendre ma genouillère.



1èremanche : le sprint à Venelles
Les deux premières balises sont difficiles… ça monte dur !!!! On finit par atteindre le haut du village, qui est en fait le vieux village, constitué de petites ruelles, et d’un château en ruine. La vue sur l’arrière-pays aixois est splendide, je ne regrette vraiment rien, la journée s’annonce très prometteuse. Pas le temps de contempler davantage, je me concentre sur les prochaines balises qui sont rapprochées (je perds 20’ à la 3ème balise, j’ai mal lu la carte et je ne vois pas le mur infranchissable, je repars dans sur mes pas et descends sur la route en contrebas). La 4, 5 et 6 s’enchainent très bien, et la 7 se trouve tout en bas, il est temps de redescendre. Là j’enclenche la 4ème, je fonce. J’ai toujours une à deux balises d’avance, je suis contente. Les dernières balises sont rapides et techniques : en effet, il y a de nombreux murs infranchissables, ou des clôtures, et il n’est pas question d’arriver du mauvais côté… Je termine en 18’26’’.



Résultats : circuit B (70 coureurs)
1 CATMUR Edward 13:49
2 ELIAS Pierre 14:01
15 KROL Helene 16:59
16 DEMICHELIS Alixia 17:02
21 TANNO Nathalie 18:18
22 BEDRY Sylvain 18:19
23 COULON Fanny 18:26
Carte (sans et avec tracé) :

Tracé GPS : 2,51 km - 50mD+ - 18’26’’ - 7,21 min/km
Erreur : environ 30-40’’


2èmemanche : la moyenne distance (carte de Meyrargues)
Quelques étirements, et on part sur le lieu de la deuxième course, à 15min en voiture, près de Meyrargues. Le coin est superbe, on prend notre temps pour pique-niquer, se reposer, mais je suis vite envahie par le stress… Je ne pars qu’à 14h27, j’ai donc plus de 2h à attendre…



Je mets un moment avant de rentrer dans la carte, je suis prudente sur la première balise et ne me précipite pas (surtout qu’on attaque déjà par monter). Les trois premières balises se dont bien, mais je me rends compte que le terrain est difficilement praticable : beaucoup de végétation au sol, pas mal de dénivelée, hors des sentiers j’ai du mal à garder un bon rythme de course, d’autant plus que mon entrainement n’est pas encore au top…
Sur la 4èmebalise je me laisse déconcentrer par des coureurs qui ont l’air de grenouiller depuis un moment, je remonte donc trop, je finis par me ressaisir et redescends, je la trouve et je file vers la 5 en privilégiant le chemin à la forêt. 6 OK, 7 je la cherche un peu trop haut, et perds 20-30s, la 8 je me trompe de sentier et descends trop bas… IL FAUT QUE JE ME CONCENTRE, même si je ne perds pas énormément de temps, ce sont des erreurs bêtes. Je trouve facilement la 8, alors qu’un groupe la cherche depuis un moment à priori, je file sur la 9, la 10 et la 11 en les semant (là un grand sentiment de fierté m’envahit…)… et c’est le drame, trop confiante sur la 12 je file sur une balise que j’aperçois au loin, pas de bol ce n’est pas la mienne, je dois remonter… NE JAMAIS ETRE TROP CONFIANT EN CO ! Pour la 13 je dévie… et perds environ 15-20s. 14, 15, 16 et c’est l’arrivée avec Yannick qui m’attend et m’encourage dans le couloir d’arrivée.

Résultats : circuit B (71 coureurs)
    1              ELIAS Pierre                   38:02 
    2              DRAGANOV Dragomir  41:11 
   20             RICHAUD A-Sophie       57:35 
   22             TANNO Nathalie            58:57 
   28             COULON Fanny             1:03:49 

Cartes :


Tracé GPS : 5,27km - 195mD+ - 1h03’49’’ - 11,48 min/km
Erreur : environ 2’30” à 3’

En bref, c’était une belle journée, de beaux terrains avec une belle technicité. Mais toujours le même problème : quelques étourderies en CO et surtout un gros manque d’entrainement en foncier (fractionné et cotes). Par contre, le trail m’a appris à descendre, j’ai doublé pas mal de monde dans les descentes.

Fanny

Stage d'alpinisme à Font Romeu

Vendredi soir, après de multiples arrangements pour covoiturer jusqu’à Ft Romeu, après des détours sympathiques en direction de l’Espagne pour certains, après des arrêts « sale bouffe » à Prades pour d’autres, tous les Mucistes arrivent enfin dans les supers chalets en bois du camping. Alain, nous y attend, il a préparé tout le matériel, chauffé les chalets, ajusté le programme…Revue générale du matériel, petit briefing et tout le monde au lit : le WE s’annonce chargé !

Samedi : grasse matinée jusqu'à 6h30, grand beau temps, nous prenons la direction du refuge des Camporeilles au départ de la station de Formiguères pour une petite initiation aux techniques de cordes pour pratiquer la randonnée glaciaire.
Nous atteignons le refuge après deux bonnes heures de marche (et une belle remontée de piste rouge qui nous a servi d’échauffement)... Un petit café rapide au refuge nous réchauffe puis nous allons nous positionner sous le vortex, sous la corniche école ! Là, nous passons 5 heures à écouter, regarder, tester les différentes manip de cordes (mouflages, corps morts, noeuds d’alpi, techniques d’encordement, etc.) et pour parfaire le tour des différentes techniques d’amarrages de cordes, on est allé faire un tour sur le lac gelé pour y ancrer des broches !
Philippe prêt à se jeter dans le vide pour simuler un chute dans une crevasse. sous l'oeil attentif d'Alain et sous l'objectif de Simon. 
Cécile (en rouge) s'agrippe comme elle peut pour commencer à fabriquer sous mouflage (treuil)  pour sauver son Phil sous le rire de ses compagnons...

Les neurones vrillés par la tonne d’infos ingurgitée, les vêtements mouillés par nos tests dans la neige, le visage cramé par ce soleil pyrénéen, nous quittons ce cadre idyllique pour rentrer à la station avant la nuit.

Lulu contente de sa première journée ensoleillée.
Une fois douchés, réchauffés et crémés, c’est autour d’un apéro que nous assistons au diaporama sur les avalanches. Alain profite de ce moment là pour partager avec nous son expérience de la montagne, la soirée se termine autour d’un bon petit repas très diététique.
Même discret, il n’a pas réussi à se faire oublier, Simon n’échappera pas au traditionnel gâteau d’anniversaire : le passage de la trentaine pour ce jeunot…

Dimanche, rebelote : réveil aussi tardif que la veille, à 6h30 pour aller faire une course en montagne du coté de Porte Puymorens. Là-bas, le soleil nous y attend…Après une marche d’approche tranquille, le groupe a mis à profit les cours de la veille : c’est donc en cordées, avec piolets et crampons que nous attaquons la pente ! Petit  raidillon très apprécié par Jean Gab, obligé de s’adapter au petit rythme sympa d’Alain qui mène d’un bon pas la « cordée volante »…


Alain, Jean-Gab et Simon méconnaissable sous son masque de Dark Vador. 

De gauche à droite : Simon, Jéjé, Jean-Gab et Alain

En haut : superbe vue. Petit pique nique pour prendre des forces et attaquer l’arrête sommitale du Pic de l’Estanyol. 3 heures de vol au dessus des nuages (un bel avant goût de la pratique d’alpinisme) pour rejoindre le sommet d’où nous pouvons apercevoir le brouillard qui monte de la vallée.   


Thibault en pleine ascension

La descente en crampons dans le couloir neigeux fut rapide, visibilité : 30 mètres, le fog anglais en Cerdagne !
A 16h, nous étions redescendus, fourbus mais conquis par cette nouvelle activité ! Superbe WE, très enrichissant, super ambiance, un remerciement particulier à Alain, notre guide patient et passionné, pour le temps qu’il nous a consacré, pour son implication, pour la météo tip top et pour la réussite de ce WE !

Les Mucistes heureux de leur WE.

Par Mayeulle.

jeudi 15 mars 2012

11 mars 2012 : CO à Montlaur (article tiré de mon blog)

Tiré de : http://trailandco.blogspot.com/

Rien de mieux qu'une belle petite CO le dimanche ! Cette fois, je me suis rendue à Montlaur (dans l'Aude) avec Mayeulle, la présidente de mon club d'orientation, pour la première régionale de l'année organisée par le COORE. C'était une superbe journée, quoi que un peu ventée...

Départ sur le circuit B (prévu 4,4km - 82m D+ - 15 postes). (Ci-après la carte )
Dès les premiers mètres, je sens que cette CO ne va pas être une partie de rigolade... côté physique ça ne va pas du tout ! Pourquoi ? Le trail de la semaine dernière encore dans les jambes ? Bon bref je me dis que vu la technicité du terrain, trottiner doucement ce n'est pas être pas plus mal.
1ère, 2ème et 3ème balises parfaites : bonne attaque, bonne lecture, pas d'erreur technique.
4ème balise je vais la chercher à l'arbre isolé un peu plus loin et je perds 15-20s à revenir au bosquet.
5ème, 6ème, 7ème, 8ème, 9ème et 10ème bien aussi, bons points d'appui et bons points d'attaque.
de la 11 à la 12 ça se complique... Le cerveau qui commence à fatiguer ? J'ai du mal à faire le lien carte-terrain.
13ème super, là c'est bientôt la fin, je me dis accélère, mais rien à faire je n'ai rien dans les pattes ! Tant pis j'avance tant bien que mal... (Toujours pas Mayeulle derrière moi... je me dis ouf je n'ai pas encore été rattrapée...^^)
14 et 15ème balise, et c'est l'arrivée !


Du coup, je finis en 49'42'' pour 4,9km, 120mD+ ce qui fait du 9'57"min/km. Pas top mais au final, je suis 12ème au scratch sur 30 et 3ème féminine (la première Valérie Capvern en 41').

Quelques photos... (Mayeulle à la dernière balise)




Je connaissais ce terrain, l'année dernière j'y avais déjà couru, je l'adore et je ne me lasse absolument pas ! Le tracé était très sympa, les postes planqués, la météo agréable, tout pour une belle CO. Merci au COORE, et à Ray Hulse pour la carte.

Mes + : niveau technique pas mal, quoi que un peu moins vigilante sur la fin, bonne lecture et bons points d'attaque
Mes - : pas d'anticipation sur les balises suivantes et surtout PAS DE PHYSIQUE (je vais tacher d'améliorer mes entrainements, notamment privilégier des entrainements d'allure et en côte).



dimanche 11 mars 2012

CO Urbaine et Photo aérienne par Marc

Marc nous avait concocté une petit CO Mix Urbaine et Photo aérienne sur ces terres.

José et Christine, Alex, les Z ainsi que quelques amis de Marc étaient réunis pour découvrir Clermont l'Hérault et ses alentours.

Avec Aline, on a les petits, donc on est en mode rando des familles, chacun prend son mini pouce et hop on est parti pour la CO.

La CO en ville est très sympa et ludique dans les petites rues du centre ville. On se régale, après avoir trouvé quelques balises autour du départ, on part vers la 1 pour retrouver la photo aérienne et retrouve un peu de vert (et pas mal de cailloux).



La CO sur photo aérienne domine la ville, avec des points de vue sur toute la région (la mer, le pic saint loup, le roc blanc).


La montée est assez raide, moi je suis avec Marin, il couine un peu dans la montée, on se fait rattraper par les Z et José/Christine, mais il monte malgré les pierres et les petits rochers. Finalement on arrive à la 2 dans un joli champ d'oliviers.


Là on continue pour faire quelques balises sur la CO aérienne avant de redescendre chez Marc.

La 3 est dans un abri de berger, Marin trouve facilement :)


On continue sur la 13 dominant Clermont et je décide de redescendre pour faire les balises en ville qui nous manque. On descend tranquillement par le chemin (Aline descendra directement depuis la 13 vers le centre ville, il parait que c'était un peu vert ;)).

On prend quelques balises en ville où on croise Alex.

Je crois qu'il en a eu pour son compte

Et hop en route pour le gouter.

Roger et Alex refont le match :)

Merci Marc pour cette CO, on s'est régalé :)



jeudi 8 mars 2012

Entrainement du 14 mars : préparez vos VTT

Un petit peu en dernière minute, je viens de proposer à Mayeulle de préparer un entrainement pour mercredi prochain (le 14). En fait, le soir, pour rentrer chez moi, je prend des sentiers détournés que j'aimerai vous faire découvrir.
Ce sera donc un vtt suivi d'itinéraire.
La zone : la voici ==>
Donc, c'est dit ! prévoyez de bonnes frontales et cette fois ci votre vtt ... celui qui n'a pas du servir depuis quelques mois !! oui oui celui là !!
Le départ aura lieu depuis chez moi :

Je compte sur le plus grand nombre d'entre vous.
Eric.

mercredi 7 mars 2012

Entrainement au Bois de Montmaur


Ce soir CO au  Bois de Montmaur, petit circuit ludique 



Résultats des courses:
-1er: David en 40 minutes
-2ème et 3ème exaequos: Etienne et Thibault en 41 min
-4ème: Philippe en 43 min
-1ers mixtes: Aline et Simon en 46 min

Bravo à vous d'avoir braver les sous bois nocturnes du bois de Montmaur
A la semaine prochaine, même lieu, même heure...
mais pas du tout le même programme ;-)

Mayeulle

mardi 6 mars 2012

Trail de Font froide

Rendez-vous en terre audoise dans ce beau massif que je connais bien pour ce trail « à la maison » : au programme 24km et 800D+.
Pas de pression particulière vu que je vais courir ce trail avec des copains qui ne sont pas des spécialistes (un finisher Ironman est quand même dans le lot !!!). Le but, courir ensemble et surtout RESTER ensemble et se faire plaisir en partageant ces moments.
Il fait super beau et pour une fois il n’y a pas de vent. Ca blague bien sur le parking et on retrouve un autre JP et sa chérie qui sont venus de l’île Maurice pour cela !!!
Départ, je pars comme un débile dans le groupe de tête, ça va très vite et puis au bout de 500m, je me gare et j’attends les copains : les gars ont du me prendre vraiment pour un jobard….




On avance tranquille dans la masse sur un parcours roulant mais montant pendant un moment (si j’avais continué au taquet, ça aurait fait mal….). On décide d’attendre JP et Fabiola qui sont loin loin loin, du coup on se retrouve quasiment derniers. On reste un moment avec eux en accélérant dans les descentes puis en les attendant (ce qui énerve un peu certains coureurs je l’avoue).
Puis on décide de tracer, le rythme est trop lent et bizarrement ça nous crève. On part donc les 4 restants et on se fait plaisir sur l’alternance de grandes pistes et de monotraces parfois ouverts pour l’occase. On croise Cécile en VTT à 2 reprises puis on arrive vers le ravito et le « x vertical » de l’abbaye de Fontfroide (sublime coin). Je me le fait au taquet puis j’attends les copains. Cyril commence à vraiment souffrir des genoux mais serre les dents, c’est bon ça !
Autre gros coup de cul dans un coupe feu bien vertical où je me mets la race pour courir tout le long, puis arrivé en haut, j’attends les copains (je pense que beaucoup de coureurs n’ont pas du trop comprendre le manège….).
La fin du parcours est assez roulante et on court à un rythme sympa malgré les douleurs aux genoux des potos.
On finit les 4 ensembles en 2h47 tranquillou et en s’étant fait vachement plaisir. La course, ça peut aussi être sympa sans penser à la perf et juste en partageant !
JP et Fabiola terminent sous les ovations en 3h47 en serrant bien les dents. Bravo d’être allé au bout en ne courant jamais en dehors.
En tout cas un superbe trail que je conseille à tout le monde (http://www.ascn-jogging.net/trail_plan_circuit.php).
Je rentre tout de même en vélo en me mettant la race sur la plaque pour finir cette belle matinée de sport et d’amitié (et me finir les guiboles….) qui aura peut-être fait de nouveaux adeptes du sport nature…..
Phil le Xymox