mercredi 23 mai 2012

Le Gévaudathlon 2012… par Mayeulle


 Le Gévaudathlon 2012…
Le Gévau 2011 nous avait laissé un superbe souvenir, une belle bagarre entre filles, couronnée d’une victoire pour notre équipe grâce à des sections de trail et de C.O taillées sur mesure pour nous…L’édition 2012 ne se profilait pas tout à fait de la même façon…Pierrot (l’organisateur) connaissant mon niveau en VTT et mon amour de cet engin de torture, m’avait laissé comprendre que cette année, j’allais en baver !Sylvie, que je tenais régulièrement au courant de mes conversations avec Pierrot et qui sentait bien la panique monter en moi me rassurait en me disant : c’est pas grave, on y va, on verra bien ! On a vu !

Prologue :
Run and bike (13.5 km) de nuit...
Je laisse à Sylvie le vélo, je prend la carte et feu...on va jusqu’à la première balise sans problème (alors qu’un gros troupeau la jardine bien plus en contrebas) et on retrouve Phil et Lulu...Je n’ai pas encore touché le vélo, laissant à Sylvie la première grosse côte…(elle se vengera ensuite en me laissant le vélo en bas de sacrés petits coups de cul…rrrrrhhhhh)
On avance bien, on tourne un peu avant de trouver la 2ème balise puis on termine la section avec Val et Laure, avec un bon rythme, dans une bonne ambiance…

Vendredi
Trail 9km : superbe section avec un départ en descente puis un long cheminement en balcon dans les Gorges, qui se termine avec une belle remontée sur le Causse. On finit le trail en traversant la grotte de Dargilan : c’est surréaliste !
VTT suivi d’iti 19 km : Là commence mon calvaire…et celui de ma coéquipière qui doit m’attendre, me supporter, m’encourager…Le parcours emprunte beaucoup de monotraces, on passe dans des passages boueux, on traverse des champs en montée…bref : du VTT lozérien…du pur bonheur…j’en ai déjà plein le dos du VTT alors que ce n’est que la première section… ça promet !
CO photo aérienne : Enfin une épreuve ludique…Dans le chaos de rochers de Nîmes le Vieux, nous devons trouver 6 balises…La première se fait sans souci, on jardine la deuxième puis on enchaîne les autres sans trop de problème… Le cheminement à travers tous les rochers se fait à l’allure d’un escargot et pourtant on double de nombreuses équipes qui courent dans tous les sens…Je me suis bardée sur cette épreuve, merci les zorganisateurs !
VTT suivi d’iti 18km : Que dire ? Encore du VTT…De beaux passages hors sentiers (à coté duVTT pour ne pas écraser les petites plantes qui servent de nourriture aux petites chenilles du Parc National), on finit la section à bonne allure avec Michel de Taillaventure.

CO Score : enfin une petite section pour nous…et encore…vu notre forme à ce moment là du raid…on ne prendra que 10 postes (sur les 27 de la carte) et on rentre en 50 minutes, complètement cuites…les postes étaient peu techniques mais placés « judicieusement » en haut, en bas, en haut, en bas…un peu déçue par cette section…

VTT’Orientation  18km …rrrraaaaaaahhhhhh…j’en peux plus du VTT et quand j’ouvre la carte, je frôle l’arrêt cardiaque…Sylvie : ça va être long…On attaque d’entrée en poussant le VTT dans un ancien pare-feu dans la forêt, on sort de la balise en poussant les VTT dans une sapinette… et là, je me demande bien ce qui peut motiver Sylvie à continuer de me suivre…Bref, malgré nos choix « pas très roulants », on croise et rattrape plusieurs équipes à la déroute (Alain et Jérôme, Roger et Alain)…Toute la section sera un vrai calvaire pour moi…On pointe la dernière balise sous l’œil moqueur de Gaël et Pierrot (qui lancent alors les débaliseurs)…ils nous encouragent, et on se lance sur la liaison VTT : 7 km de descente bien trop technique pour nous, qu’on fera à coté du vélo…ce fut long, encore une fois…La traversée de rivière, avec de l’eau jusqu’au nombril et le VTT sur le dos finira de nous achever !

Samedi :
VTT suivi d’iti 18 km : On prend les mêmes et on recommence…avec moins d’énergie et d’enthousiasme que la veille…On ne va pas vite mais notre orientation est propre, ce qui nous épargnera des km supplémentaires (pas comme certaines équipes qui nous doubleront donc deux fois sur la section…). La « spéciale du président » : une remontée droit dans la pente, VTT sur le dos, pendant presque 200 m de D+, clôture cette section.


Trail 12 km : Superbe section rubalisée, qui nous fera serpenter autour, dans ou au dessus d’une rivière…on traverse des champs fleuris de narcisses, de genêts, c’est trop beau…mais c’est dur… Ma cheville commence à sérieusement à me faire mal, Sylvie aussi commence à piocher, mais les autres équipes qui nous accompagnent sont dans le même état, ça rassure un peu… Toutes les traversées de ruisseaux et autres remontées de cascades se feront en compagnie de deux équipes de lozériens…Merci Yves pour ton aide : ce fut très appréciable!
VTT road book 12 km : d’un commun accord, on bâche...

C.O 12km: un petit trail de 2 km montant nous amène sur la petite carte du Chastel, là, une C.O de 17 postes nous attend. On fait une grande partie de la C.O avec Phil et Lulu, suivis par une meute d’équipes, bien contentes d’avoir trouvé des orienteurs…ce qui a le don d’énerver Lulu et de la faire râler toute la section…On essaie plusieurs fois de se séparer pour lâcher ces équipes mais on y perd de l’énergie et de la concentration…Après la 13ème balise, enfin, on se retrouve seuls !
VTT road book : 16km : on a dépassé la barrière horaire (qui n’avait pas été annoncée), Pierrot nous propose de partir quand même, Sylvie a bien envie de le tenter mais moi, j’avoue, j’en peux plus…on bâche, encore une fois (désolée Sylvie…notre chance de 1ère place s’est certainement jouée là…)
C.O urbaine à Mende : sprint à travers les ruelles, moins de 10 minutes suffisent pour boucler cette dernière section !

On s’est régalé, on finit 2ème équipe fille, sur 2…Val et Laure ont été très fortes la première journée, elles méritent largement leur victoire ! Félicitations à elles !
Un beau Gévau, très long, avec beaucoup de VTT, clôturé par une fête très « disco », une remise des prix inimitable, merci à toute la Gévaudateam pour cette ambiance exceptionnelle !

mardi 8 mai 2012

Sortie Trail dans les Alpilles

Pendant madame et les enfants se doraient la pilule en Tunisie, j'en ai profité pour m'entrainer pour les prochaines échéances en trail (6666 occitane en relais et Canigou Aventure en juin) et me préparer pour la CCC fin août.


Une petite sortie avec un peu de D+ et des terrains techniques dans le massif des Alpilles au dessus d'Eyguières. Je suis parti du vallon des glauges, ensuite direction la tour des Opies. (C'est situé sur la montagne au milieu)

C'est parti pour 300 m de D+ en 2 km par une petite sente dans la garrigue. Comme démarrage, ça décrasse ! Les paysages sont magnifiques dans des petits combes où la nature explose.


Arrivée là haut, enfin la tour et vue sur toute la camargue. Le temps est pas trop dégagé mais au moins il ne fait pas trop chaud.


La première partie de la descente est assez technique dans les cailloux et droit dans la pente mais ensuite le chemin est beaucoup plus roulant et permet de se faire plaisir. Malgré un coup de mou (je n'avais pas mangé et il était 13h30), le retour est assez sympa et roulant alternant des montées et des descentes à l'ombre des pins.
Bilan : 17 km (600 D+) en 2h20, un bon décrassage sans trop forcer, le lendemain il y a CO ;) (vu le résultat j'aurais pu forcer, ça n'aurait rien changé!)