lundi 21 juillet 2014

Raid des chauds patates

par Cédric (avec Philippe G. et  Pierre)

Départ 6h de Montpellier pour aller dans le Vercors avec mes 2 coéquipiers Philippe Gomis et Pierre Barby. Ce raid, c'est un 24h non stop avec des barrières horaires à chaque début de section et un classement qui fait qu'une fois que tu as raté une section parce que tu arrives trop tard, tous ceux qui ont fait la section sont devant toi au classement. Il faut donc partir fort pour se faire réguler le plus tard possible. 



Je commence les premières épreuves avec pour objectif de ne pas perdre de temps au début: départ à midi, trail puis CO sur photo aérienne puis VTT. On ne fait pas beaucoup d'erreurs et on est bien dans la course à ce moment là, dans les 10 premiers. Ensuite vient le roller. Et là c'est pas le même topo. Phillipe n'ayant jamais fait de roller et Pierre pas beaucoup mieux, c'est Pierre qui s'y colle avec moi. Je passe devant et l'élastique nous permet de rester ensemble sur cette section. La montée est raide et en plein soleil. Le cardio est très haut, le sommet aussi. Notre vitesse moyenne frôle le ridicule. On est scotché sur place. L'aide des bâtons n'y fait rien, on perd 3L d'eau chacun. Après un bon moment, on arrive enfin au sommet. Ensuite c'est du plat et des légères montées et descentes. Seulement comme Pierre n'est pas très à l'aise en roller, on n'accélère pas trop. Au final, on met 30 min de plus que le temps moyen. J'enchaîne sur le canyon qui est très sympa mais la remontée droit dans la pente du retour est terrible. Après 5h20 de raid, je laisse enfin ma place pour me reposer. Au programme de mes coéquipiers, la grosse section montagne : 14 km et 1400m de D+. J'ai donc le temps de me reposer, de bien manger et de décrotter les vélos de la boue de la précédente. Les premiers mettent 3H30 sur cette section montagne et les miens 4h30. Pas mal du tout surtout que l'orientation n'était pas facile au dire des équipes arrivées avant. 

Je monte en selle à 22h pour la grosse section VTT : 40 Km et 1300 m de D+ donné pour un temps moyen de 4h20. Sachant que la barrière horaire de l'épreuve suivante de canoë est à 2h30, il faut faire pile le temps moyen pour y arriver. Départ un peu poussif sur l'orientation, les chemins et la carte sont pas trop en accord mais on ne perd pas trop de temps. Dans les montées, on dépasse pas mal d'équipe et on est bien. Malgré la nuit et la boue, on avance plutôt bien. Les balises s'enchaînent, les montées aussi. Il reste moins d'1 heure pour finir dans les temps et 3 balises pas trop loin de l'arrivée. C'est jouable.
Mais là, erreur de chemin qui nous oblige à faire demi tour. La table d'orientation est au sommet et il faut pousser le vélo. Sur la carte, ça paraissait pas loin mais sur le terrain les minutes passent. Plus que 30 min, il reste 2 balises, ça a l'air de n'être que de la descente, c'est jouable. On prend un raccourci qui se termine en eau de boudin. On remonte, on commence à moins y croire. Finalement pour l'avant dernière balise, il y a de la montée, des racines, bref la barrière horaire est oubliée. Avec une autre équipe on attaque la descente vers la dernière balise. Elle est à un coude de chemin, facile, on fonce dans la descente jusqu'à un coude qui ressemble pas trop à la carte. On cherche un peu la balise puis on comprend qu'on est trop bas. On remonte pour découvrir le vrai coude de chemin sous l'herbe. Pas facile à voir en descente dans la nuit. On finit tranquillement ce VTT à 3h30 avec 1h de retard sur la barrière horaire. Exit le canoë et le trail qui suivait. On prend la voiture et 1h après, de nouveau en selle pour une autre belle section VTT de 38 km avec 1200m de D+. Il est 4h30 et cette section est beaucoup plus roulante. On avance bien là aussi pour la finir sans encombre à 7h30. Raté, la barrière horaire du trail est à 7h. Il y a un second trail, départ avant 8h et il y a 20 min de route, faut pas traîner nous lance l'organisateur. Il ajoute, c'est comme vous voulez, de toute façon, les classements sont quasi déjà faits. Concertation d'équipe rapide: qui est partant pour le trail ? Pas de doigts levés, on laisse tomber. Nouvelle section voiture jusqu'à l'arrivée de la course qui est le départ de la dernière section qui se fait à 3 équipiers : un VTT pour changer. On le prend cool, ça change plus grand chose. 1h30 après être arrivé du précédent VTT, on repart à 3 cette fois ci avec dans le sac, baudrier, longe Via ferrata et casque montagne pour la via corda positionnée sur le VTT. On laisse les pompes de trail, plus la place, on fera la via corda en chaussure VTT. 








28 Km et 1200m de D+ annoncé quand même. A la première balise, départ de la via corda, enfin départ de la bonne montée qui arrive à la via corda. Ca tire un peu sur les pattes. Petite via corda pour dire qu'on en fait une et on redescend. Ca a bien dû nous prendre plus d'1h ce truc là. Enfin on repart pour la suite balise 2,3 4. Là, il y a une barrière horaire pour les balise 5, 6 et 7 à midi. Ayant un peu plein les pattes du VTT et un bon mal de cul. Je présente la situation ainsi à mes 2 compères : Bon, il est 11h30 donc on peut aller faire les 3 balises sachant que ça fait 400 m de D+ ou sinon, on va direct à la balise 8, ça va rien changer au classement. A ce moment là un orga passe à coté et nous dit que les premiers sont à la balise 6. Ah, pour les avoir croisé à la via corda, ils ont plus d'une heure d'avance sur nous, ça donne une idée du temps qu'il faut pour aller là haut. Les 2 autres sont motivés pour monter quand même : maintenant qu'on est là on va le finir comme il faut ce raid. Je m'incline et remonte en selle coté montée. Ca passe finalement mieux que ce que je le craignais. On reprend hélas les mêmes chemins que la veille pour finalement arriver à la balise 6 une heure trente plus tard. Ensuite c'est beaucoup de descente pour finalement arriver au bout de ce raid à 14h. 

26h de raid et pour ma part du VTT de 22h à 14h. J'ai fait un raid massivement VTT (mon compteur a déconné mais j'ai dû faire au moins 120 Km de VTT avec 4000m de D+) et au final de ce qu'a fait l'équipe il n'y a que l'épreuve montagne que je n'ai pas faite. Bon raid costaud. Comme a dit le maire local à l'arrivée : vous avez vu que le Vercors c'est pas plat. Effectivement, on avait remarqué.
On finit honorablement à la 25° place sur 53. Beaux paysages mais dommage que les barrières horaires étaient très justes (1 seule équipe a fait le parcours complet) et qu'on soit revenu au même endroit le second jour. Les petits à cotés du raid manquait un peu aussi mais félicitation à l'orga d'avoir organisé un raid de 24h sur lequel on s'est régalé.
Un peu déçu de s'être fait régulé sur le canoë mais content de l'effort fourni et du bon début de raid, on a continué notre rotation d'équiper sur le chemin du retour pour ne pas s'endormir au volant. 1h à 1h30 chacun pour cette dernière épreuve avant de rentrer se reposer un peu.

Les copains lozérien en mixte ont fini 4° et 5° scratch (il l'ont fait ensemble à 2 équipes), belle perf.